Découverte des villages

Le Plessis-Luzarches

L'ancien « Plessis-des-Vallées » ou « Plessis-les-Luzarches» est un des villages les mieux préservés du Pays de France.

Le Plessis-Luzarches est probablement issu d'un démembrement de Luzarches.
Les chanoines de Luzarches possédaient le droit de nomination à la cure du Plessis-Luzarches. La terre reste sans seigneur jusqu'au milieu du XIVème siècle.
La plus ancienne seigneurie laïque connue est celle de Pierre de Berchères, dont la famille est aussi seigneur de Chaumontel.

A partir du XVIème siècle la seigneurie de Plessis-Luzarches appartient pour moitié aux Célestins de Paris et pour moitié à la famille de Molé. Ces derniers étaient aussi seigneurs de Champlâtreux.

Le Plessis-Luzarches : témoins historiques

  • égliseL'Eglise de l'Assomption-de-la-Vierge-Marie – XVIIème siècle
    Elle a été remaniée au cours des siècles. L'édifice actuel est bâti au XVIIème siècle. Elle possède un clocher-tour carré muni de contreforts qui lui donnent un air de défense. La Tour d'angle révèle l'organisation des constructions autour de l'église. Elle reste vraisemblablement un vestige de la défense du village, perché sur son promontoire.

  • Le Lavoir
    Dans un secteur particulièrement humide, au nord du village où plusieurs sources convergent, un abreuvoir a été construit. Il a été ensuite aménagé en lavoir. Il a peut-être servi à ces deux fonctions.

  • La Maison du XVIIIème siècle
    Cette demeure de caractère se distingue près de l'église. Elle est peut-être située sur l'emplacement du manoir fortifié que possédait l'éperon du Plessis-Luzarches.

 

  • La Cour du Brésil – XIXème siècle
    Lieu particulier : son entrée étroite s'ouvre sur une esplanade circulaire sur laquelle ont pignon des maisons et d'anciennes fermes. Elle conserve le pittoresque des lieux conçus autrefois pour cohabiter au quotidien.

  • Le Calvaire
    Le calvaire du Plessis-Luzarches est particulier. Il possède une colonne sur laquelle repose une croix, qui calvairereprend toutes les caractéristiques des bornes militaires. Les Romains ont implanté cette unité de mesure des distances sur tout le territoire de la Gaule, pour marquer les milles qui valaient mille pas, soit 1482 mètres.

Plan d'accès

fr-FR

Imprimer E-mail

departement-val-d-oise-logo

office-tourisme-france-logocommunaute-communes-pays-de-france

Newsletter

Contactez-nous

Téléphone : +33.(0)1 34 09 98 48
Email : envoyez votre message ici

Horaires

Mardi et dimanche :
de 10h à 12h

Du mercredi au samedi :
de 10h à 12h30
de 15h à 17h30

Fermé le lundi